Mosaïques Hongroises

ARTISTES

Meagan Milatz, piano
Andrew Wan, violon
Todd Cope, clarinette

 

Des allusions subtiles au style rom (tsigane) dans la deuxième sonate pour violon de Brahms au charme et à la suavité de Ungarischer Romanzero pour piano seul de Franz Liszt, ce programme met en lumière la richesse d’expression issue du paysage musical hongrois. György Ligeti, né en Transylvanie et d’origine hongroise, donne sa propre interprétation du style hongrois avec son étude tourbillonnante L’apprenti sorcier. Le programme se conclura par Contrastes pour violon, clarinette et piano de la figure emblématique hongroise Béla Bartók, une œuvre où le jazz se mêle à la rigueur de la danse hongroise appelée verbunkos.

 

UN PREMIER APERÇU DU RÉPERTOIRE*

J. BRAHMS (1833-1897)
Sonate pour violon et piano no 2 en la majeur, opus 100

F. LISZT (1811-1886)
Ungarischer Romanzero, S. 241a, no 2 en la mineur

B. BARTÓK (1881-1945)
Contrastes pour violon, clarinette, et piano Sz. 111

* Les JM Canada se réservent le droit de modifier le répertoire sans préavis.

Brochures en ligne
  • Brochure salle Joseph-Rouleau 22-23
  • Brochure Jeune public 22-23
  • Ballades numériques 22-23